Location de serveur Minecraft
Accueil WTCraft : Minecraft France

Tutoriel Bukkit: PermissionEX

Stocké dans Programmation,Serveurs Minecraft,Tutoriels Minecraft
7 Déc2013

1

PermissionEX

 

PRÉSENTATION

Bonjour, aujourd’hui j’ai l’honneur de vous présenter un plugin craftbukkit complet et très puissant ! Il s’agit de PermissionEX créer par t3hk0d3. PermissionEX, surnommé PEX, est un plugin de permission qui vous permettra d’avoir des grades et des permissions spéciales pour vos joueurs. Il est essentiel pour donner plus de liberté à des gens en qui vous avez confiance. Avoir des grades sur son serveur est un bon outil pour conserver ses joueurs ! Cela donne un challenge supplémentaire au jeu ! Les connaisseurs me dirons qu’il existe plusieurs plugins de permissions qui sont codés par Bukkit ou par les créateurs d’essentials qui sont très puissants et plus simple, mais la force de PEX se résulte à sa capacité à être mis dans une base de données.

Une base de donnée, mais qu’est-ce ?

De nos jours, les hébergeurs de serveurs minecraft ont des technologies très avancées afin de permettre aux administrateurs de serveur d’avoir une expérience professionnelle et efficace. L’une de ses fonctionnalités est la base de donnés. Pour ceux qui ne le savent pas, une base de données est un genre de conteneur informatique qui permet de sauvegarder des informations diverses sur un sujet donné. C’est exactement ce que fait PEX ! Il permet de sauvegarder les grades et les permissions des joueurs dans une base de données. Nous y reviendrons plus tard.

Afin d’avoir une expérience optimale, je vous suggère fortement l’installation du plugin ModifyWorld il est un complément à PEX.

Lors de la rédaction : Plugin à jour pour la 1.6.X, 96 302 téléchargements, mise à jour le 29 septembre 2013.

 

INSTALATION ET TÉLÉCHARGEMENT

1. Télécharger le plugin

2. Si le plugin vient dans une archive, ouvrez l’archive à l’aide de votre logiciel favori.

3.1 Si vous êtes chez un hébergeur, arrêté votre serveur, ouvrez votre logiciel ftp et connectez-vous à votre serveur (contactez votre hébergeur si vous ne savez pas comment vous connecter) rendez-vous dans le dossier plugins et glissez-y le(s) fichier(s) .jar du plugin, finalement, redémarrez votre serveur.

3.2 Si vous êtes en local, fermez votre serveur, déposé le(s) fichier(s) .jar dans votre dossier plugins puis, redémarrez votre serveur

4. Connectez-vous à votre serveur, tapez /plugin, si le nom du plugin et présent et en vert, vous avez réussi ! (Si ce n’est pas le cas, vérifiez votre version du plugin et du serveur).

 

CONFIGURATION

Lorsque vous installation s’est correctement effectué, vous vous trouverez avec un dossier PermissionsEX dans votre répertoire plugins. Ouvrez-le et vous devrez y apercevoir le(s) fichier(s) permission.yml ainsi que config.yml. Le fichier config.yml sert pour la base de donnés, nous y reviendrons plus tard.

Nous allons configurer notre plugin de manière plus basique, malgré la complexité de cette configuration. Ouvrez votre fichier permissions.yml, c’est ce fichier qui contient tous les grades et les permissions de votre serveur. À l’intérieur, vous devrez trouver y des lignes de configurations qui ressemblent à ceci

groups:

default:

default: true

permissions:

– modifyworld.*

Si vous n’avez jamais configuré un plugin, ceci peux vous paraître étrange. Expliquons un peu ce que cela signifie.

groups: Entête de la configuration, ne pas toucher.

default: Nom du groupe, si vous voulez appeler votre groupe Citoyen, il faut remplacer « default: » par « citoyen: » en conservant les espaces.

default: Celui-ci désigne autre chose, si l’argument est sur « true », cela signifie qu’il s’agit du groupe par défaut du joueur, par exemple, dès qu’un joueur rejoindra votre serveur, il sera inclue dans ce groupe. Si il ne s’agit pas du groupe par défaut, il faut mettre « false ». Attention ! Un seul groupe par défaut est toléré, si vous en mettez deux, le plugin ne fonctionnera plus.

permissions: contient la liste des permissions du groupe

– modifyworld.* il s’agit d’une « node », en d’autre mot, d’une permission. Tous les plugins craftbukkit viennent avec des permissions, ils peuvent être généralement trouvés sur la page du plugin.

 

UTILISATION DES « NODES »

De manière générale, les « nodes » se formulent ainsi : – nomduplugin.commande, mais pas tous ! Il faut bien se renseigner pour avoir les bonnes permisions. Ainsi la permission de la commande /afk du plugin essentials s’écrit « – essentials.afk », le joueur aura donc accès à cette commande.

Ok, mais dans l’exemple il y a un « * » ce n’est pas une commande ça ?

En effet, lorsque vous utilisez l’ « * » après un nom de plugin, cela signifie que le joueur aura accès à toutes les commandes du plugin. La permission « – ‘*' » donne toutes les commandes disponibles pour le serveur.

Si vous écrivez votre permission ainsi « – -essentials.afk », cela signifie que le joueur n’aura pas cette permission.

Pour ajouter une seconde permission, vous devez faire un retour à la ligne et garder le même espacement que le premier.

 

CONFIGURATION AVANCÉE

Voici un exemple de configuration un peu plus avancé:

groups:

Rodeur:

prefix: ‘&f(&Rodeur&f) &c

permissions:

– essentials.afk

– -jobs.command.leave

– factions.create

– factions.join

options:

rank: ‘900’

inheritance:

– Ermite

Vous apercevez l’apparition de nouvelles options, voyons se quelles signifient:

prefix: Il s’agira du mot qui sera affiché devant le pseudo du joueur ainsi si un joueur est dans le groupe rodeur, il sera écrit: (Rodeur) xArchange

rank: Il s’agit du rank du groupe, plus le chiffre est élevé, plus le groupe est bas dans la hiérarchie

inheritance: Ceci est important, en ayant comme inheritance le groupe Ermite, le groupe Rodeur à toutes les permissions du groupe Ermite en plus de celui de Rodeur !

 

Voici un exemple d’une de mes configurations, je vous la montre à titre d’exemple seulement. http://pastebin.com/GNKh2fMZ

 

BASE DE DONNÉS

Pour mettre PermissionEX en mode base de donné, vous devez ouvrir le fichier config.yml. Je vous conseille de copier ceci et de le coller dans votre config.yml

permissions:

basedir: plugins/PermissionsEx

backend: sql

backends:

sql:

driver: mysql

uri: votrehôte

user: votreidentifiant

password: votremotdepasse

file:

file: permissions.yml

Vous devez donc modifier les arguments de uri, user et password pour les vôtres. Vous pourrez ensuite vous connecter à votre base de données MySQL et pouvoir faire vos grades et permissions ! Que de plaisir !

Ensuite, si vous avez des connaissances en PHP, vous pourrez vous faire un panel d’administration qui pourra gérer les promotions des joueurs !

 

LES COMMANDES

Afin d’avoir une bonne base de connaissance avec le plugin, je vais vous faire part des commandes qui vous seront le plus utiles. La totalité des commandes sont disponibles ici https://github.com/PEXPlugins/PermissionsEx/wiki/Commands, en anglais

  • /pex user xArchange group set Marchand ajoute le joueur xArchange au groupe Marchand
  • /pex user xArchange delete supprime toutes les données du joueur xArchange
  • /pex world monde inherit mondeparent Créer un monde parent
  • /pex users list affiche la liste des utilisateurs
  • /pex user xArchange prefix Dieu donne le préfixe de Dieu à xArchange
  • /pex user xArchange suffix Dieu donne le suffixe de Dieu à xArchange
  • /pex user xArchange add essentials.afk ajoute la permission essentials.afk au joueur xArchange
  • /pex group list affiche la liste des groupes disponibles
  • /pex user promote/demote xArchange Donne une promotion/rétrogradation au joueur xArchange
  • /pex reload rafraîchit le plugin

 

POUR PLUS D’INFORMATIONS…

Pour plus d’informations sur le plugin en question, vous pouvez me contacter sur le forum, en commentaire ou visiter le wiki du plugin à l’adresse https://github.com/PEXPlugins/PermissionsEx/wiki

Des questions ? Des commentaires ? N’hésitez pas à commenter, il me fera plaisir de vous répondre !

Crafté à 09:12 par xArchange (11 095 vues)

Partagez cet article !

Google +
Twitter
Facebook

Commentaires

Dragonquest92 dit : 9 décembre 2013 à 16 04 03 120312 Merci beaucoup!! Répondre

Poster un commentaire

roulette procasers casino indianaeldarado hotel and casino shreveportlohan tits nipples pokiessouthpoint resort casino las vegaspremier casino events kentuckydownload reel deal slots for freeplay slots online for moneypachanga casino clubshawnee casino ohiojoanne kelly pokiesbilloxi casinoriverwind casino homereniassance aruba resort and casinocasino in mount pleasant